Sur les chemins avec ma Willys… Nostalgie

Soyez les bienvenus dans mes ornières pour y suivre mon blog

12
jan 2007
Posté dans Non classé par majeepetmoi à 6:20 | Pas de réponses »

évasionTout au long de ces pages, au fil des semaines, je vais raconter tous les merveilleux souvenirs qui me trottent dans la tête et que je dois à l’entière complicité que j’ai vécu avec ma brave « Jeep Willys », nous avions le même age et ensemble nous avons battu la campagne,à la pêche, à la chasse ou en randonnées 4×4, pour notre plus grand plaisir.

A bientôt donc !

1
fév 2007
Posté dans Non classé par majeepetmoi à 12:19 | Pas de réponses »

Quelques sorties entre amis sur les nombreuses pistes de la Montagne de Lure dans les Alpes de Haute Provence renforcèrent peu à peu ma passion pour le 4×4.

Bien vite je voulu  pousser plus loin cette expérience en choisissant des chemins de plus en plus escarpés où la technicité d’approche du terrain et la négociation de conduite devenaient de plus en plus pointues.

Il fallait donc maintenant que je me rapproche d’un club 4×4. avec des amis dans lure

22
jan 2007
Posté dans Non classé par majeepetmoi à 7:18 | Pas de réponses »

Après quelques parties de chasse et de nombreuses sorties à la pèche dans ce limpide et merveilleux Verdon, je me suis empressé de vendre le hard top qui par son poids devenait encombrant. Plus légère, elle devenait plus performante et le plaisir de la conduire devenait de plus en plus grand. Sa transformation à devenir une spécialiste du franchissement n’était pas loin de s’accomplir. Là, sur cette photo, plusieurs générations séparent ces deux monstres du Tout Terrain.

la jeep et le Range

15
jan 2007
Posté dans Non classé par majeepetmoi à 3:54 | Pas de réponses »

Nous étions à la fin du printemps de cette année 1984 quand une annonce, au hasard d’un quotidien, me donne connaissance de cette opportunité, acheter une Jeep Willys.

A cette époque là, je suis chasseur et pêcheur et je vois déjà la grande utilité de cette occasion.

C’est parti, avec un cousin, nous filons vers le haut Var, prendre livraison de l’engin.

Là, c’est le coup de foudre, elle est super propre et bien entretenue (elle appartenait à un militaire), elle possède un hard-top, un treuil mécanique, elle est de couleur sable et son moteur tourne à merveille.

Le temps de faire plus ample connaissance avec elle et me voila parti, fier comme un pape, en direction des Alpes où l’attend son prochain garage ; les deux heures de route, à une moyenne de 75-80 km/h, qui nous en séparent, me changent énormément de mon Alfa, mais je suis agréablement surpris de voir à quel point je suis content de mon acquisition, je sais alors, à ce moment précis, que nous allons faire un long chemin ensemble.

  avec mon fils

Le blog de P@pyGilbert |
TSTS Hills |
Blog d'Adama |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mes amies
| bric a brac, des pensées, c...
| Pour ce faire de tout petit...